Espagne

De WikiCycloPays
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vous pouvez modifier cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !
Espagne 1000px.png

Si l’on sort des clichés taureau-paella-Andalousie, on découvre une Espagne très riche tant au niveau paysages (bocages du nord, alpages des Pyrénées, hauts-plateaux et plaines céréalières de la Mancha, désert dans le sud-est, dehesas de l’ouest, etc.), que culinaire (fabada asturienne, gazpacho andalou, migas de la Manche, etc.) ou culturel (processions de Pâques, régionalisme marqué, architecture d’origine celte, romaine, arabe, etc.). Les Espagnols ne parlent pas le français, mais sont suffisamment serviables et chaleureux pour que la langue ne soit pas un obstacle ; cependant ne pas les confondre avec les Sud-Américains, ici on est européen comme en France.

Ce que vous aimerez certainement

  • Voies vertes avec leurs tunnels et viaducs
  • Tapas, pinchos, raciones et jambon ibérique (pas partout)
  • Bords de route larges
  • Richesse de paysages
  • Campagnes aux odeurs fortes (ciste, fleur d’oranger, …)
  • Dépaysement (Andalousie, désert de Bardenas, etc.)
Espagne
Espagne

Ce que vous pourriez ne pas aimer

  • Urbanisme chaotique sur les côtes méditerranéennes
  • Bruit dans les campings et bars, les Espagnoles crient
  • Horaires des petit déj, déjeuner et dîner décalés
  • Les pâtisseries
  • La chaleur en été et le froid en hiver
  • Le vent d’ouest de face dans la Manche (Meseta espagnole)

Généralités

Distances/reliefs

La superficie de l’Espagne représente environ 75% de celle de la France. À grands traits, la Péninsule Ibérique est un haut-plateau (600-700 m d’altitude) entouré de montagnes, traversé par une chaîne culminant à 2 592 m (Système Central) et lacéré de cinq grands fleuves (Duero, Ebro, Tajo, Guadalquivir et Guadiana).

Météo/ Climat

Climat très contrasté, soumis à plusieurs influences :

  • Océanique humide sur la côte atlantique, il donne des températures assez douces et des automnes pluvieux.
  • Continental sec au centre avec des saisons plus différenciées, en particulier des hivers rigoureux et des étés souvent accablants.
  • Méditerranéen chaud au sud et à l’est avec des précipitations plus rares et concentrées aux intersaisons, hivers doux et étés chauds.
  • Le changement climatique se fait sentir partout … le printemps 2018 a été très pluvieux dans toute la péninsule, champs inondés en Castille y Leon, 6° à midi le 1er mai à Martos (Andalousie) et 8° à la frontière portugaise (route vers Salamanque) le 10 juin à 11h du matin.

Vents

Prédominance des vents d’ouest, pouvant être très forts et par rafales près du détroit de Gibraltar et de Murcia.

Y aller

En avion : des lignes aériennes low cost aterrissent à Madrid, Sevilla, Málaga, Gerona, Valencia, etc. Bien se renseigner pour le transport des vélos car les tarifs et conditions changent souvent. Les compagnies : Iberia, Vueling, Air Europa. En train : le train-hôtel Elipsos couvre les trajets entre Paris (Orléans, Bordeaux) et Madrid ou Barcelona ; le transport de vélo est accepté si on réserve une cabine complète.

En bus : la ligne internationale Eurolines n’admet pas les vélos.

Alternative : traverser la frontière à vélo et prendre un moyen de transport espagnol; plus facile et moins cher.

Langues

Espagnol (castellan), avec un régionalisme très marqué (Pays Basque, Catalogne, Pays de Valence, Baléares, Asturies, Galicia). Peu ou pas d’anglais en dehors des zones touristiques.

À vélo

Carte / Guide

Les cartes Michelin sont bien actualisées et précises pour les grands axes. Pour plus de détails sur certains trajets : www.guiasenbici.com (Chemin de Saint-Jacques, Via de la Plata, Chemin du Cid, Voies Vertes espagnoles et cartes de Madrid)

Routes-Circulation

Interdiction de rouler sur les voies rapides (autovias) sauf s’il n’y a pas de contre-indication. Beaucoup de routes, même locales (nos départementales), ont des bas-côtés larges non herbacés et praticables. En général les Espagnols sont très respectueux des cyclistes et font un écart pour nous doubler. Si vous avez une bonne carte ou un guide actualisé, il est intéressant de s’aventurer en dehors des routes car le pays regorge de chemins cyclables et agréables qui vous feront découvrir une Espagne plus authentique et sauvage.

Vélo

Les Espagnols sont VTT, mais les randonneuses, hybrides (VTC) ou couchés passeront par les routes et la plupart des chemins. Pas de problème pour les réparations, sauf dans les petits villages où il est plus difficile de trouver du matériel qui ne soit pas pour les VTT.

Réparations

Pas de problème pour les réparations, sauf dans les petits villages où il est plus difficile de trouver du matériel qui ne soit pas pour les VTT.

Transports locaux

  • En train : il est possible de voyager avec les vélos dans les trains régionaux Moyenne Distance (Media Distancia ou MD, 3 euros si le trajet dépasse 100 km), Cercanias (type RER, gratuit) et Feve (lignes à voies étroites dans le nord, gratuit); conditions spéciales pour les autres trains www.renfe.com/viajeros/info/bicicletas.html. Par exemple : 4 trains entre Irun et Sevilla !
  • En bus : Réseau beaucoup plus développé qu’en France. Il y a des lignes régionales et interrégionales et la plupart possèdent une soute où l’on peut y mettre les vélos (guidon tourné, pédales et roue avant démontées). 10 euros/vélo en général.
  • Transport des vélos : Ne pas oublier l’envoi de son vélo par messagerie.

Rouler au quotidien

Hébergements

  • Auberge de jeunesse : il faut une carte internationale d’adhérent, entre 14 et 20 euros par personne. Albergues publiques et privées sur les Chemins de Saint-Jacques, compter entre 5 et 15 euros par personne.
  • Hôtels : hotel et pensión ; compter de 40 à 80 euros pour une chambre double, petit déjeuner rarement inclus et rudimentaire. Taxe touristique en Catalogne.
  • Chez l’habitant : Chambres d’hôtes (casas rurales) abondantes dans le centre, mais chères, souvent pour les groupes et il faut réserver.
  • Terrains de camping : nombreux sur la côte méditerranéenne, rares dans le centre et dans le Nord ils ouvrent seulement en haute saison (printemps/été). Plus chers qu’en France, compter 15 à 19 euros pour deux personnes.
  • Camping sauvage : toléré sauf dans les zones protégées (parcs régionaux et nationaux). S’éloigner des villes ou grands bourgs. Les incendies représentent un réel danger, il est donc interdit d’utiliser le moindre réchaud entre juin et octobre, même sur les aires aménagées.

Approvisionnements

Nourriture :

On trouve des épiceries basiques (tiendas de ultramarinos) et superettes (supermercados) un peu partout, et dans les villes les classiques Lidl, Dia, Mercadona. Dans les petits villages le boulanger ou l’épicier passe avec une fourgonnette. Les horaires sont très décalés (10h00-14h00 et 17h00-20h00) ; les restaurants ne servent pas avant 13h00 le midi et 20h00 le soir. Les bars peuvent offrir des casse-croûte (bocadillos) ou des tapas/raciones.

Eau

Bon nombre de villages ont encore leurs fontaines, sinon demander aux villageois ou prenez un café dans un bar et présentez vos bidons.

Réchaud

Pas de problème pour l’essence ; pour le gaz prévoir d’acheter les recharges de type Primus dans les grandes villes (magasins de sport).

Téléphonie mobile-Internet

Wifi gratuite dans certains bars moyennant consommation ou dans les bibliothèques publiques (demander le code) ; informez-vous auprès des jeunes, ils connaissent ! Bon réseau portable.

Contacts

Relations

Le contact avec les gens est très bon surtout si vous vous intéressez et essayez de placer quelques mots en espagnol.

Tourisme

pression touristique, si oui ou ?

Habillement

habillement si spécifique

Enfants

y aller avec des enfants, facile, difficile, intéressants, conseils spécifiques

Sécurité

Le port du casque est obligatoire en dehors des villes. Prévoir une réserve en eau dans les hauts plateaux du centre. Ne jamais camper dans les fonds de rivière (ramblas) du Sud et Sud-Est, il peut y avoir des coulées de boues imprévisibles par temps orageux.

Espagne3
Carte Espagne
Espagne4
Carte Espagne

Pour aller plus loin

Articles apparus dans la revue CCI

  • Donnez le numéro / date de la revue et mettre un lien vers le/les numéro à télécharger si possible
  • ......

Itinéraires

  • Les villages blancs d'Andalousie : boucle d'environ 300 km entre Ronda et Arcos de la Frontera dans un paysage de collines et de petite montagne (Col de Boyar- 1103 m- dans la Sierra de Grazalema). .
  • Saint-Jacques-de-Compostelle par le chemin des écoliers : un itinéraire de près de 1 000 km (effectué en 2013) qui permet de voir plusieurs régions et plusieurs types de paysages. Passer les Pyrénées par le col de Roncevaux (1 000 m) à partir de Saint-Jean-Pied-de-Port, passer éventuellement dans Pampelune, rejoindre Logroño en passant par les petites villes historiques comme le font les pèlerins dans un paysage agricole avec quelques petites montagnes, traverser la Sierra de la Demanda par la Via Verde et rejoindre Burgos. En deuxième partie se diriger vers le nord (possibilité de longer le canal de Castille) pour arriver au pied des Picos de Europa, prendre la route très scénique qui les longe (montagnes sèches et rocheuses sévères mais belles) et les traverser au col San Isidro (station de ski) et rejoindre la côte près d’Oviedo. Longer ensuite la côte jusqu’à Ferrol : des falaises au bord de l’océan avec peu de bande côtière, puis les grandes rias de Galice à contourner, avec quelques belles plages, des pentes couvertes d’eucalyptus qui se jettent dans la mer et de beaux points de vue. De là atteindre Saint-Jacques la ville mythique en un jour et demi en passant encore quelques montagnes.

Pour encore plus d'information...

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez trouver les coordonnées des adhérents ayant parcouru le pays dans l'espace adhérents de CCI (ouvert aux seuls adhérents CCI - pour le devenir, c'est par ici ).

Si un article est apparu dans la revue CCI vous pouvez le télécharger [ici]. (Mettre le nom du pays suivi de revue dans le moteur de recherche.)