Vietnam

De WikiCycloPays
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vous pouvez modifier cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !
Vietnam 1000px.png
Vietnam 1.png

Le Vietnam, comme la Chine, est un pays officiellement communiste mais - au niveau de la rue et donc du cyclotouriste - capitaliste. Touché pendant l'histoire par les guerres et les occupations - le pays a été sous domination de la Chine pendant plus d’un millénaire - plus récemment, il a été occupé par les Français. La guerre civile entre le nord et le sud a suivi, puis une guerre dévastatrice a été livrée par les Américains. Heureusement, les Vietnamiens vivent dans le présent, alors que le sujet continue de diviser de nombreux Américains, malgré leur défaite.

Vous ne serez jamais seul au Vietnam. Avec 330 967 km², soit moins de la moitié de la superficie de la France, le pays compte une population de 93 millions d’habitants. La majorité de la population réside dans les deux grandes villes - Hô Chi Minh (Saigon) avec 8,5 millions de résidents et Hanoï, 7 millions - et aussi dans les plaines littorales.

Ce que vous aimerez certainement

  • Les gens, toujours souriants et accueillants
  • La nourriture, surtout dans le sud
  • Le prix des hôtels

Ce que vous pourriez ne pas aimer

  • Le bruit, surtout de la circulation
  • La Highway 1
  • Les surfaces de la route variables

Généralités

Distances/reliefs

Vietnam 2.jpg

1 650 km du nord en sud avec la particularité d’une bande étroite de 50 km d’est en ouest sur une partie du pays. La région entre Saïgon (tout le monde dit toujours Saïgon) et Hanoï est largement plate. Les montagnes se situent à l'ouest de la Highway 1, qui relie les deux grandes villes, et au nord de Hanoï. Le col le plus haut est celui de Tram Ton, à 1 900 m.

Météo/ Climat

La météo dépend de la région. Dans le nord et les régions centrales hors les montagnes, la pluie est importante en octobre et novembre. En été la température est variable, entre 20 et 40 degrés. Le sud est sec de novembre à avril (35-40 degrés) avec des pluies conséquentes entre mai et octobre. Il fait toujours moins chaud dans les montagnes et il peut y avoir de la neige en janvier. La meilleure saison pour le cyclotourisme est octobre, novembre et décembre.

Vents

Le plus souvent du nord au sud.

Y aller

Aéroports internationaux à Saïgon et Hanoï. À noter : sur la route, les postes frontaliers ne sont pas toujours ouverts aux étrangers.

Langues

Le vietnamien est incompréhensible à lire et à écouter pour nous. L'anglais est connu dans les régions touristiques et dans les grandes villes et, ailleurs, par les jeunes. Même les plus jeunes le parlent un peu et, lorsque vous vous arrêtez près d'une école, ils éclateront de rire en vous souhaitant un bonjour et en demandant votre nom.

À vélo

Carte / Guide

Aucune carte n'est parfaite au Vietnam. Autrement dit, les cartes ne montrent que rarement les petites routes plus adaptées au cyclotourisme. Une astuce : choisissez votre trajet sur Google ou OpenRunner en format « piéton » (l'option « cycliste » n'existe pas). Transférez le trajet sur votre GPS. Vous aurez sans doute des surprises - des pistes boueuses facilement contournables par exemple - mais en gros vous vous trouverez sur de petites routes et même des pistes où les habitants n'ont vu que rarement un étranger et surtout pas un cyclotouriste chargé. Le vrai Vietnam.

Routes-Circulation

Il est possible de traverser le Vietnam sur la Highway 1. La plupart du temps, une bande d’arrêt d'urgence permet de circuler. Mais le bruit sera intolérable : un chauffeur vietnamien qui repère quelqu'un à l'horizon, klaxonnera aussitôt. De temps en temps, elle est incontournable et vous y verrez des cyclistes malheureux. Il est préférable de circuler sur les petites routes et villages entre la Highway 1 et la mer ou de prendre la Hô Chi Minh Highway, l'ancienne route plus cachée dans les montagnes, souvent très scénique. Mais attention : vérifiez vos hôtels et sources de nourriture avant de partir.

Armez-vous de courage : vous allez entrer et sortir des villes dans un tsunami de scooters et de motos. On en dénombre six millions rien qu’à Saïgon. Rappelez-vous : ils ne veulent pas tomber non plus. Prenez votre temps et rappelez-vous que vous maîtrisez le vol à vue !

Vélo

Un vélo de route suffira.

Réparations

Il y a des magasins de vélo à Saïgon et Hanoï. Ailleurs, vous trouverez toujours un bon bricoleur. Mais prévoyez vos pièces de rechange, chambres à air etc. Astuce : si vous voulez flâner dans une ville pendant un jour ou deux, à défaut d’espace dans votre hébergement, cherchez un parking-scooter. Contre quelques petites pièces, ils garderont votre vélo en sécurité et à l'intérieur.

Transports locaux

Les grands bus touristiques prennent des vélos mais il est important de se rendre tôt à la gare routière. Il n'est pas nécessaire de les mettre dans un carton. Les petits taxi-bus sont plus négociables, votre portefeuille contre l’avarice du conducteur ! N’hésitez pas à marchander.

Une ligne de train unique court sur toute la longueur du Vietnam. Tous les trains prennent des vélos. Achetez votre billet en tant que passager, en choisissant entre les différentes classes de transport (étrange dans un pays communiste où tout le monde est égal ...). Ensuite, présentez-vous avec votre vélo au bureau de fret. Attendez-vous à ce qu'il prenne jusqu'à une heure. En échange d'une taxe, vous recevrez un ticket expliquant sur quel train votre vélo voyagera. Parce que ce n'est pas toujours ou souvent dans le même train, allez à la gare le jour précédent si vous le pouvez. Le service est fiable.

Rouler au quotidien

Hébergements

Vietnam 3.jpg

Le camping est difficile en raison de la densité des cultures et parce que, près de la mer, le terrain est souvent inondé ou boueux. Vous trouverez des maisons d'hôtes dans la plupart des petites villes. Même les hôtels les plus luxueux aux alentours de la haute saison vietnamienne ne coûtent que 30 € (2015).

Quelques mots clé : khach san – hotel ; nha khach- pension ; nha nghi – homestay ; nha tro - motel

Approvisionnements

Nourriture

Petits restaurants et magasins ou marchés en bord de mer partout dans la plaine côtière ; plus difficile sur la Hô Chi Minh Highway et dans le nord. Vous verrez partout du pho, la soupe vietnamienne de tous les jours.

Eau

Faites attention à ce que vous buvez. L'eau du robinet est fortement chlorée dans les zones urbaines. Il est conseillé de toujours l'éviter. Favorisez l'eau en bouteille, disponible partout. La glace est généralement sûre dans les villes et les centres de villégiature, et elle est souvent ajoutée aux boissons et au café.

Réchaud

Le gaz est disponible mais le camping est difficile.

Téléphonie mobile-Internet:

Téléphonie mobile-Internet: Wifi dans les guest houses, hôtels etc. Cafés internet dans les grandes villes. Le réseau mobile est très bon.

Contacts

Relations

Les gens sont très gentils. Ne vous fâchez pas s’ils vous demandent votre âge. C’est nécessaire pour déterminer le titre de l'adresse, ce qui est très important dans cette société. Curiosité : « OK » ne veut pas dire « Je suis d’accord » mais « Je vous ai entendu mais il n’y a rien à faire ».

Habillement

Rien à signaler

Enfants

Rien à signaler

Sécurité

Sur la route, la priorité est toujours au plus grand. La diarrhée est le problème le plus commun - entre 30 à 50 pour cent des voyageurs dans les deux semaines, apparemment. N’hésitez pas à vous rendre dans une pharmacie. Pour traiter les étrangers, un hôpital d’État doit disposer d’un permis et peu de permis sont délivrés. Les cliniques privées connaissent les ressources locales et peuvent organiser des rapatriements. Les meilleures ont des normes proches des pays développés.

Pour aller plus loin

Vietnam 4.jpg

sites internet intéressants: (cartes, météo, transports, voies vertes, hébergements, …)

  • blogs pertinents de vélo voyageurs …
  • livres, revues, articles …intéressants
  • initiatives locales intéressantes a rencontrer
  • ……

Articles apparus dans la revue CCI

Itinéraires

proposition d’itinéraires avec une carte du parcours, si possible : indication de distance, de durée, de difficulté, d’engagement, hébergement remarquable

Si vous acceptez de mettre votre nom, d'autres peuvent éventuellement vous contacter pour d'avantage de précisions, mais ce n'est pas une obligation

Articles connexes

liens vers d'autres pages sur ce wiki liées à cet endroit

Pour encore plus d'information...

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez trouver les coordonnées des adhérents ayant parcouru le pays dans l'espace adhérents de CCI (ouvert aux seuls adhérents CCI - pour le devenir, c'est par ici ).

Si un article est apparu dans la revue CCI vous pouvez le télécharger [ici]. (Mettre le nom du pays suivi de revue dans le moteur de recherche.)