« Tunisie » : différence entre les versions

De WikiCycloPays
Aller à la navigation Aller à la recherche
m (nouvel en-tête)
 
(18 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 2 : Ligne 2 :
|+
|+
|'''''<span lang="fr" dir="ltr">Vous pouvez [[Comment contribuer|modifier]] cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !</span>'''''
|'''''<span lang="fr" dir="ltr">Vous pouvez [[Comment contribuer|modifier]] cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !</span>'''''
|}[[Fichier:TunisieDrapeauTunisien1000px.JPG|alt=|vignette]]
|}
[[Fichier:Tunisie 1000px.png|vignette]]
[[Fichier:TunisieDrapeauTunisien1000px.JPG|alt=|vignette]]
A seulement 24 heures de bateau, mais déjà sur le continent africain, la Tunisie est un petit pays accueillant et facile d’accès (bateau, langue française). Une situation politique intéressante et changeante, des facilités de voyage avec le réseau des auberges de jeunesse (à vérifier)  et les transports collectifs (train, bus, taxi collectif). Une grande variété de paysages, (bords de mer, désert, chott, montagne, ksour,....). Si vous ne voulez pas pédaler idiot, la présence romaine, phénicienne, un islam ancien, ont laissé de splendides traces, dont certaines, perdues au bord de la mer et gardées par les chèvres, vous donneront l'impression d’être le premier à les découvrir.
A seulement 24 heures de bateau, mais déjà sur le continent africain, la Tunisie est un petit pays accueillant et facile d’accès (bateau, langue française). Une situation politique intéressante et changeante, des facilités de voyage avec le réseau des auberges de jeunesse (à vérifier)  et les transports collectifs (train, bus, taxi collectif). Une grande variété de paysages, (bords de mer, désert, chott, montagne, ksour,....). Si vous ne voulez pas pédaler idiot, la présence romaine, phénicienne, un islam ancien, ont laissé de splendides traces, dont certaines, perdues au bord de la mer et gardées par les chèvres, vous donneront l'impression d’être le premier à les découvrir.


Ligne 38 : Ligne 40 :


=== Y aller ===
=== Y aller ===
Deux aéroports principaux (Tunis et Djerba), mais accès possible par bateau, avec une ligne régulière Marseille-Tunis (Corsicalinea, CTN), 20 heures de voyage… pas de supplément bagages et bilan carbone au top. Depuis l'Italie, pas de traversée depuis la Sardaigne mais traversées depuis les ports de Palermo, Genova et Civitavecchia.         '''Visa :''' Pas de visa
Deux aéroports principaux (Tunis et Djerba), mais accès possible par bateau, avec une ligne régulière Marseille-Tunis (Corsicalinea, CTN), 20 heures de voyage… pas de supplément bagages et bilan carbone au top. Depuis l'[[Italie]], pas de traversée depuis la [[Sardaigne]] mais traversées depuis les ports de Palermo, Genova et Civitavecchia.
 
===Visa===
Visa de 90 jours délivré automatiquement à l'entrée aux ressortissants de l'UE.


=== Langues ===
=== Langues ===
Ligne 125 : Ligne 130 :


===Articles apparus dans la [https://www.cyclo-camping.international/fr/revue/non-categorise/revue revue CCI]===
===Articles apparus dans la [https://www.cyclo-camping.international/fr/revue/non-categorise/revue revue CCI]===
*''Donnez le numéro / date de la revue et mettre un [https://www.cyclo-camping.international/fr/revues-a-telecharger/revue/revues-a-telecharger lien] vers le/les numéro à télécharger si possible''
*[https://www.cyclo-camping.international/download/revue/CCI_Revue_135.pdf ''Revue n°135, été 2015, p10-13, La Méditerrannée... Au centre du monde pendant un an, Florence Volluet'']
*......
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n124.pdf ''Revue n°124, automne 2012, p14-16, « Merhaba byke », ou la vélorution de jasmin, Charles Esmenjaud'']
 
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n124.pdf ''Revue n°124, automne 2012, p16-17, Une journée ordinaire du voyage, Charles Esmenjaud'']
*  
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n89.pdf ''Revue n°89, hiver 2003, De Tunis à Assouan, Gérard Porcheret'']
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n63.pdf ''Revue n°63, automne 1996, p15-16, L'Hospitalité, c'est notre art, Marie François et Dominique Coton'']
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n63.pdf ''Revue n°63, automne 1996, p12-14, La Tunisie de A à V, Daniel Beaujouin'']
*[http://www.cyclo-camping.international/download/revue/RevueCCI_n47.pdf ''Revue n°47, décembre-janvier 1993, Au Rendez-vous des Dunes, Corrèze-Tunis à vélo, Jean-Marc Mercier'']


== Itinéraires ==
== Itinéraires ==
Ligne 155 : Ligne 163 :
|}
|}


===Itinéraire réalisé en hiver sur 3 mois===
======
[[Fichier:Tunisie Crayon.png|alt=Carte du parcours en Tunisie|gauche|sans_cadre|Parcours en Tunisie]]
==== <big>Itinéraire 1 : Itinéraire réalisé en hiver sur 3 mois</big> ====
'''''Ouest'''''
{| class="wikitable center" style="width:100%;"
|+
| style="width:30%;" | [[Fichier:Tunisie Crayon.png|redresse=1.5|alt=Carte du parcours en Tunisie|gauche|sans_cadre|Parcours en Tunisie]]
|'''''Ouest'''''


La pointe nord-est est le verger de Tunis. Agréable à rouler on y trouve également quelques sources d'eau chaude. Zaghrouan est le point de départ des 170 km de l'aqueduc romain qui alimentait en eau potable Carthage. Le village berbère perché de Zriba Olya caché dans la montagne est un point à ne pas manquer; non référencé sur les cartes et peu fréquenté par les touristes. La mosquée de Kairouan sera une étape incontournable. Les villages côtiers de Monastir, Madhia offrent de belles plages et quelques petits ports avant la route vers le colisé d'El Jem. Les routes intérieurs plus tranquilles que les routes principales côtières sont parsemées d'oliveraies qui procurent une huile délicieuse et utilisée pour tout, y compris pour les chaînes de vélo !! Enfin le village de Matmata puis l'île de Djerba seront des lieux sympathiques avant la descente vers Tataouine et les routes à l'orée du désert.
La pointe nord-est est le verger de Tunis. Agréable à rouler on y trouve également quelques sources d'eau chaude. Zaghrouan est le point de départ des 170 km de l'aqueduc romain qui alimentait en eau potable Carthage. Le village berbère perché de Zriba Olya caché dans la montagne est un point à ne pas manquer; non référencé sur les cartes et peu fréquenté par les touristes. La mosquée de Kairouan sera une étape incontournable. Les villages côtiers de Monastir, Madhia offrent de belles plages et quelques petits ports avant la route vers le colisé d'El Jem. Les routes intérieurs plus tranquilles que les routes principales côtières sont parsemées d'oliveraies qui procurent une huile délicieuse et utilisée pour tout, y compris pour les chaînes de vélo !! Enfin le village de Matmata puis l'île de Djerba seront des lieux sympathiques avant la descente vers Tataouine et les routes à l'orée du désert.
Ligne 172 : Ligne 183 :


Djendouba marque clairement la zone montagneuse du nord de la Tunisie (1OOO m). A vos mollets ! La descente vers Tabarka n'en sera que plus agréable ! Vous circulerez ensuite sur des routes au bord de la forêt vers les lacs d'Ichkeul et de la ville de Bizerte. Certaines petites routes en bord de mer sont parfois restreintes par la police à cause de la surveillance des divers trafics. Enfin avant de rejoindre Carthage et Tunis n'hésitez pas à rouler dans la zone plane vers des villages isolés en bord de mer comme Kalaat el Andalouss et son tout petit port de pêche.
Djendouba marque clairement la zone montagneuse du nord de la Tunisie (1OOO m). A vos mollets ! La descente vers Tabarka n'en sera que plus agréable ! Vous circulerez ensuite sur des routes au bord de la forêt vers les lacs d'Ichkeul et de la ville de Bizerte. Certaines petites routes en bord de mer sont parfois restreintes par la police à cause de la surveillance des divers trafics. Enfin avant de rejoindre Carthage et Tunis n'hésitez pas à rouler dans la zone plane vers des villages isolés en bord de mer comme Kalaat el Andalouss et son tout petit port de pêche.
|}


{| class="wikitable"
{| class="wikitable"

Version actuelle datée du 7 septembre 2022 à 15:07

Vous pouvez modifier cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !
Tunisie 1000px.png

A seulement 24 heures de bateau, mais déjà sur le continent africain, la Tunisie est un petit pays accueillant et facile d’accès (bateau, langue française). Une situation politique intéressante et changeante, des facilités de voyage avec le réseau des auberges de jeunesse (à vérifier) et les transports collectifs (train, bus, taxi collectif). Une grande variété de paysages, (bords de mer, désert, chott, montagne, ksour,....). Si vous ne voulez pas pédaler idiot, la présence romaine, phénicienne, un islam ancien, ont laissé de splendides traces, dont certaines, perdues au bord de la mer et gardées par les chèvres, vous donneront l'impression d’être le premier à les découvrir.

Ce que vous aimerez certainement

  • Contact facile des Tunisiens
  • Les petites routes, pistes...et des paysages variés
  • Pouvoir reparler de tout (y compris de politique) avec les Tunisiens
  • La langue française qui facilite le contact.
  • Ne pas avoir à prendre l’avion pour y aller
  • Le café, le thé, et prendre son temps
  • Les facilités d’hébergement et des approvisionnements partout
  • Les hammam publics (surtout en hiver)

Ce que vous pourriez ne pas aimer

  • La conduite « pays du sud »
  • Les déchets
  • Un islam moins tolérant qu’il y a quelques années
  • La chaleur dans le sud (été)
  • La pluie et le froid dans le nord (hiver)

 

Généralités

Distances/reliefs

Petit pays, 800 Km nord-sud et 320 est-ouest. Tunis -Tataouine 440 Km / Sfax-Tozeur 250 Km. Petites montagnes et grandes vallées au nord-ouest, grandes plaines au centre et à l’ouest. Désert au sud avec quelques reliefs entre Gabes et Tataouine. Sommet maxi 1544 m, Mt Chambi, prés de Kasserine.

Météo/ Climat

Il existe une grande différence entre le nord où il peut faire froid et humide, et le sud qui peut être caniculaire. Périodes : mai, juin, septembre, mi-octobre dans le nord et sur la côte est. D‘octobre au début du printemps dans le grand sud (en novembre il fait la t° de Marseille en août).

Vents

Les vents dominants sont plutôt orientés : nord-ouest sur la côte nord et le Cap Bon, nord-est sur la côte est, sud-est dans le grand sud. Vents de sable fin avril début mai dans le sud.

Y aller

Deux aéroports principaux (Tunis et Djerba), mais accès possible par bateau, avec une ligne régulière Marseille-Tunis (Corsicalinea, CTN), 20 heures de voyage… pas de supplément bagages et bilan carbone au top. Depuis l'Italie, pas de traversée depuis la Sardaigne mais traversées depuis les ports de Palermo, Genova et Civitavecchia.

Visa

Visa de 90 jours délivré automatiquement à l'entrée aux ressortissants de l'UE.

Langues

Tunisien et français sont des langues officielles. Le français est souvent compris mais par manque de pratique il est parfois peu parlé, notamment dans les petits villages peu touristiques.

Vous pourrez également trouver des personnes parlant italien mais rarement anglais.

À vélo

Carte / Guide

Le Guide « Lonely Planet » est intéressant. La carte Michelin Tunisie 744 au 1/800 000 répertorie la majorité des routes. Dans le sud, la tendance est au goudronnage des routes encore répertoriées "pistes", rendant l’accès plus facile à vélo.

Routes-Circulation

Les grandes routes, notamment la P1, sont à éviter car dangereuses. Prenez les petites routes ou les transports en commun, si vous avez des liaisons à faire. Pas d’itinéraires dédiés aux cyclistes, mais des kms de petites routes et pistes sympathiques. Les indications sont en arabe et en français (peu d’indications dans le sud). Le rétroviseur et le gilet fluo sont utiles. Ne circulez pas la nuit.

Vélo

Un VTC ou vélo de randonnée classique sont suffisants, les pistes, au pire, sont sableuses mais pas « cassantes ».

Réparations

Des magasins de vélos dans les villes importantes, et des bricoleurs de génie dans tous les bourgs. Emportez vos pièces détachées.

Transports locaux

Pratiques et pas chers, ils vous permettent des liaisons rapides et faciles : réseau ferré « Tunis / Tozeur via Sfax » et un autre réseau « Tunis vers le nord-ouest ; Les vélos et bagages sont en principe transportés dans le compartiment à bagages ( sauf dimanche et jours fériés).  Précisez que vous vous en occupez.

Bus, possible, à voir avec le chauffeur selon la place disponible (attention soutes souvent petites, démontage d’une roue).

Taxi collectif dans presque toutes les villes, à condition de démonter un peu (par ex la roue avant) selon la taille du véhicule.

Rouler au quotidien

Bivouac dans les palmeraies

Hébergements

Auberges de jeunesse : un bon réseau couvre presque tout le pays , dortoirs et chambres, pas besoin de la carte AJ, une nuit pour 4 à 6 euros, attention à la saturation en été et vacances

Hôtels : nombreux et bon marché (entre 30 et 50 € pour 2 et avec PD)

Chez l’habitant : non structuré mais l'hospitalité des tunisiens est telle qu'ils trouveront toujours un petit coin pour vous inviter à dormir à l'intérieur ou dans un coin tranquille.

Camping organisé : très peu, quelques-uns dans les zones touristiques du sud

Camping sauvage : possible dans les zones rurales, idéal dans les oasis et palmeraie (selon état des cultures dans les parcelles)

Réseaux d’accueil : peu répandu

Lablebli, parfait pour les cyclistes

Approvisionnements

Nourriture

Partout des petites boutiques pour acheter les produits de base, de nombreux restaurants de type kebab, pizzas … repas entre 2 et 5 euros. Vous trouverez également dans quelques grandes villes des enseignes françaises de distribution avec des prix équivalents à ceux pratiqués en France !!

Attention aussi, un couscous ou un Lablebi vous guette toujours au coin d'une maison !

Eau

Potable dans tous le pays même si parfois un peu terreuse... Bouteilles vendues dans presque toutes les boutiques. Prévoir des réserves pour certaines routes du sud où il y a peu de boutiques.

Réchaud

Peu ou pas de camping gaz, difficile de trouver de l'alcool à bruler en dehors des grandes villes.

Téléphonie mobile-Internet

Les opérateurs proposent un numéro Tunisien avec internet, sans engagements, pour une somme modique. Wi-fi dans les hôtels

Contacts

Relations

Marché au coeur d'une medina

Facilité de relation avec la population. Bonne expression française au nord et dans les grandes villes, moins de facilités au sud et dans les villages, il est très agréable de connaître quelques mots d'arabe pour les premiers contacts.

Tourisme

Pression relative sur la côte est et nord et le sud, mais la révolution a fait fuir le tourisme d’hôtel.

Habillement

Eviter les tenues provocantes (short, tenue moulante, débardeur,...) . Baignez vous en caleçon pour les hommes et caleçon et tee-shirt pour les filles (en dehors des stations touristiques). En évitant de choquer, vos contacts seront facilités.

Enfants

Les enfants sont bien accueillis en Tunisie. Hygiène moyenne et attention à la chaleur dans le sud. Eviter absolument les grandes routes.

Sécurité

Situation contrastée sur la route, en moyenne, respect du cycliste mais quelques automobiliste (notamment camions) dangereux. Chaleur dans le Sud. Quelques bandes de chiens. Le pays vit une révolution qui entraîne des mouvements de foule à éviter (mais les touristes n’ont jamais été pris à partie). Quelques barrages sur les routes du centre (2012) mais les cyclistes passent. Présences de quelques bandes islamistes du côté ouest, proches de la frontière algérienne (Mt Chambi)

Pour aller plus loin

Articles apparus dans la revue CCI

Itinéraires

Tunisie 2.png

1/ Le sud: Itinéraire d’environ 800 km + 2 journées(ou nuits) de train , 3 à 4 semaines,

Parcours assez facile à difficile suivant les routes et/ou pistes choisies, attention à la chaleur, vents de sable et quelques animaux à éviter (scorpions), emportez assez d'eau sur certaines pistes. Paysages fantastiques, villages troglodytes, palmeraies, gorges, dunes, montagnes, camping sauvage dans le désert.


Rallier Gafsa ou Metlaoui par le train puis à vélo, Tamerza, Chebika (gorge, montagne....), Tozeur-Nefta (ville ancienne, palmeraie,....) ,Kebili, Douz ( dune, chott,...), puis les ksours, villages troglodytes (Matmata, Toujane, Ksar Hallouf, Chennini, Douiret, Tataouine).

De la  remonter par la côte, Zarzis, Djerba si vous êtes hors saison touristique, ou directement à Gabès.  Reprendre le train à Gabes pour rejoindre Tunis,

(ou par les routes de l’intérieur si vous avez le temps, soit + 400 kms et + 1 semaine).

2/ La côte nord et la Kroumirie: (départ de Tunis +/- 400 km et 1 à 2 semaines) : bords de mer, criques, villages de pêcheurs, montagne.

Partez de Tunis, rejoignez Ghar el Melh, joli village et plage sympathique, Bizerte, puis Senejane (potiers traditionnels) par la route 51 et petites routes en s’arrêtant dans des criques, villages de pêcheurs, jusqu’à Tabarka, une incursion dans la montagne  par Ain-Draham, Beni M'Tir et terminez par Bulla Regia la romaine.  Retour possible par le train à Tunis depuis Djendouba ou descente par les petites routes vers le sud.

==

Itinéraire 1 : Itinéraire réalisé en hiver sur 3 mois

Carte du parcours en Tunisie
Ouest

La pointe nord-est est le verger de Tunis. Agréable à rouler on y trouve également quelques sources d'eau chaude. Zaghrouan est le point de départ des 170 km de l'aqueduc romain qui alimentait en eau potable Carthage. Le village berbère perché de Zriba Olya caché dans la montagne est un point à ne pas manquer; non référencé sur les cartes et peu fréquenté par les touristes. La mosquée de Kairouan sera une étape incontournable. Les villages côtiers de Monastir, Madhia offrent de belles plages et quelques petits ports avant la route vers le colisé d'El Jem. Les routes intérieurs plus tranquilles que les routes principales côtières sont parsemées d'oliveraies qui procurent une huile délicieuse et utilisée pour tout, y compris pour les chaînes de vélo !! Enfin le village de Matmata puis l'île de Djerba seront des lieux sympathiques avant la descente vers Tataouine et les routes à l'orée du désert.

Sud

Tataouine possède un grand marché où l'on trouve de tout avant de se lancer sur les longues routes plates et désertiques. Un passage par la petite oasis de Ksar Ghilane est possible, dépaysant même si organisé pour les touristes. Puis jusqu'à Tozeur vous pourrez profiter des palmeraies et des superbes dattes disponibles à profusion, idéal pour les cyclistes.

Centre

Gabès et Metlaoui signent l'entrée dans une zone géographique plus vallonnée. Le relief et quelques mines laissent apparaître des couches géologiques donnant des couleurs superbes au panorama. La ville de Sidi Bouzid, point de départ de la révolution, est sur le chemin vers des zones plus rurales. L'histoire romaine continue avec les vestiges de Sbeïtla et plus au nord, lorsque les paysages deviennent de plus en plus vert, avec ceux de la cité antique de Dougga près de Teboursouk ou encore les anciennes carrières de marbre rose de Chemtou.

Nord

Djendouba marque clairement la zone montagneuse du nord de la Tunisie (1OOO m). A vos mollets ! La descente vers Tabarka n'en sera que plus agréable ! Vous circulerez ensuite sur des routes au bord de la forêt vers les lacs d'Ichkeul et de la ville de Bizerte. Certaines petites routes en bord de mer sont parfois restreintes par la police à cause de la surveillance des divers trafics. Enfin avant de rejoindre Carthage et Tunis n'hésitez pas à rouler dans la zone plane vers des villages isolés en bord de mer comme Kalaat el Andalouss et son tout petit port de pêche.


Lac d'Ichkeul et sa réserve naturelle
Bivouac improvisé sous une tente
Côte nord est
Porte typique des medina
Grande mosquée de Kairouan
Massif de Matmata
Paysage vers Tataouine
Monument hommage au jeune marchand immolé à Sidi Bouzid
Réserve de Flamands Roses en hivernage le long des côtes
Colisee d'El Jem
Citée antique romaine de Dougga
Un accueil chaleureux
Ruelle de medina
Descente vers Gafsa
Village Berbère de Zriba Olyia
Paysage au centre du pays
Canyon le long de la frontière algérienne
Traversée du Chott Jerid
Port de Bizerte
Djerba la douce
Aux portes du désert
Lacs salés au sud
Ksar Ghilane au porte du sahara
Tabarka sous la pluie
Les vergers d'Oliveraie dans le centre Est
Route côtière au nord
Les routes désertiques du sud
Les plaines vertes de Zahrouan

Articles connexes

liens vers d'autres pages sur ce wiki liées à cet endroit

Pour encore plus d'information...

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez trouver les coordonnées des adhérents ayant parcouru le pays dans l'espace adhérents de CCI (ouvert aux seuls adhérents CCI - pour le devenir, c'est par ici ).

Si un article est apparu dans la revue CCI vous pouvez le télécharger [ici]. (Mettre le nom du pays suivi de revue dans le moteur de recherche.)