Sénégal

De WikiCycloPays
(Redirigé depuis Sénegal)
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vous pouvez modifier cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !
Carte du Sénégal
Sénégal
Sénégal 1.jpg

C'est une belle aventure qui vous attend à la découverte d'un pays dont l'arrivée vous fera l'effet d'une oasis en plein désert (5 800 km si vous décidez d’y aller en vélo pour améliorer votre bilan carbone).
Vous découvrirez une population très accueillante et des paysages diversifiés : au nord et à l'est une zone assez désertique, à l'ouest un littoral pittoresque sur toute la façade océanique et au sud les régions du Siné Saloum et de la Casamance, dotées d'une végétation de type tropical très luxuriante.
La Casamance mérite à elle seule le voyage. Vous y verrez des bolongs, ces chenaux d'eau salée bordés de mangroves à palétuviers, une faune extraordinaire, des villages typiques et des habitants adorables qui ne demandent pas mieux que de vous faire découvrir leur région.  Allez y vous n’en reviendrez pas…….

Ce que vous aimerez certainement

  • Pas de barrière de la langue, le français est parlé quasiment partout
  • Une population très ouverte au contact
  • La gastronomie sénégalaise (maffé, yassa etc...) et poisson à volonté
  • L'ambiance africaine des marchés
  • L'activité des ports de pêches
  • Les facilités d'hébergement
  • La découverte de la culture africaine
  • Vos mollets ne souffriront pas, c'est un plat pays

Ce que vous pourriez ne pas aimer

  • Une pollution par les déchets bien visible dans certaines zones (les horribles sacs en plastique)
  • L'insistance de certains vendeurs en zone touristique de bord de mer et quelques grandes villes (Dakar, Saint Louis etc...)
  • Selon les endroits et la période, l'ardeur des rayons du soleil et des moustiques.

Généralités

Distances/reliefs

  • Petit pays (1/3 de la superficie de la France), assez plat. Point le plus haut : Nepen Diaku (580 m), et collines frontalières de la Guinée.
  • Un littoral d'environ 550 km. Population : près de 13 millions d'habitants. De très nombreux villages.
  • Particularité : le Sénégal est presque coupé en deux par l'enclave de la Gambie rendant moins facile l'accès à la région de la Casamance.

Météo/ Climat

  • Tropical sec au nord et à l'est, plus humide au sud. Chaleur omniprésente et ensoleillement maximum.
  • Deux saisons : Saison sèche : d'octobre à juin, pas de pluie ; la meilleure période pour visiter : décembre à avril
  • Température plus clémente sur le littoral mais beaucoup plus caniculaire à l'intérieur (+/- 40°)
  • Saison des pluies (appelée hivernage) : de juillet à septembre, pluies plus ou moins fortes. Déplacement plus difficile (notamment à vélo sur les pistes), moins de poussière mais plus de moustiques avec le risque de paludisme.

Vents

De décembre à février, l'harmattan ce vent de sable souffle surtout dans la moitié nord.

Y aller

  • Vélo, +/- 5 800 km Paris-Dakar et 80 à 150 j, au départ de Paris en longeant les côtes d'Espagne, du Maroc et de la Mauritanie.
  • Par avion Paris - Dakar (env 5h). Coût : 480/700 E selon période. Transport vélo : choisir compagnie offrant 2 X 23 kg (Brussels air lines/Royal air Maroc ou Corsair international)
  • Visa : passeport valable 6 mois après la date de retour. Visa obligatoire
  • Argent : Franc CFA (1€ = 655 francs CFA)
  • Moyens de paiements : cartes visa ou mastercard. Retrait aux distributeurs dans les villes d'une certaine importance

Langues

Langues : français largement pratiqué. Ethnie majoritaire, les Wolofs (43% des habitants)

À vélo

Carte / Guide

Lonely planet (Sénégal-Gambie). Guide du routard (Sénégal). Cartes : Sénégal IGN  au 1/1 000 000, ¨CITM Sénégal 1/800 000 - Sénégal-Gambie au 1/500 000 (éd. Reise-Know-How)

Routes-Circulation

Réseau routier assez disparate. Le réseau principal est dans un état variable mais assez correct dans l'ensemble. Par endroit de gros nids de poule facilement évitables à vélo mais attention lorsque les voitures et camions font du slalom pour les éviter. Le réseau secondaire est constitué de pistes, en zone intérieure et surtout dans le sud. Parfois alternance route et piste en latérite. D'une manière générale, ne jamais rouler de nuit. En Casamance, notamment, une partie du réseau routier est fermé à la circulation la nuit (sécurité mise en place pour lutter plus contre une forme de banditisme résiduelle qu'à la cause de la rébellion proprement dite). Dans les grandes villes, à Dakar notamment, la prudence est de mise à vélo.

Vélo

La solidité du vélo est de mise (vélo de randonnée costaud). Il faut disposer de pièces de rechange (pneu, chaîne) et matériel de réparation. Prévoir son autonomie de ce côté-là. Possibilité de location de vélo dans les lieux touristiques.

Réparations

Les petites réparations courantes sont possibles, même dans les petites villes, mais vous ne trouverez que du matériel bas de gamme. Cela dit comme partout en Afrique, l'ingéniosité de ces petits réparateurs est légendaire.

Transports locaux

  • Le train : une seule ligne Dakar-Kidira (frontière malienne). À oublier car suspendue
  • Les taxis jaunes : seulement en ville, nombreux, pas chers et pratiques. Alternative au vélo dans les grandes villes. Bien se renseigner des prix pratiqués, sinon les prix flambent pour les touristes.
  • Les taxis-brousse : les fameuses 7 places : 505 breaks ou Névada du siècle dernier, bien pratiques, c'est le moyen le plus rapide pour relier la plupart des villes. Transport vélo possible sur galerie (moyennant supplément). Tarifs peu élevés et moins de risque d'arnaque car ils se prennent dans des « gares routières »  (toujours folkloriques). Ce sont des vendeurs officiels qui vous vendent le billet. Les premiers arrivés sont les mieux placés. Les derniers ont les horribles places à l'arrière du véhicule...Et là, bonjour le voyage.
  • Les car « rapides » / les « N'Diaga N'Diaye » :  Ce sont de grandes camionnettes où peuvent s'entasser une vingtaine de personnes dans un confort spartiate. Moins cher que les taxi-brousse mais nettement moins rapides car les arrêts sont très fréquents et vitesse limitée par le poids et la vétusté des engins. Transport du vélo possible sur le toit.
  • L'avion : ligne intérieure reliant Dakar à Ziguinchor (capitale de la Casamance) et Cap Skiring (https://www.senegal-airlines.com/)
  • Le bateau : Liaison Dakar-Ziguinchor deux fois par semaine. Tarifs : 23€ en fauteuil et de 28 à 45€ en couchette. C'est une belle croisière qui vaut le détour surtout pour la remontée ou la descente du fleuve Casamance en compagnie des dauphins.

Rouler au quotidien

Hébergements

Les hôtels : prix plutôt élevés. Gamme de prix de 15 à 50 €  voire plus. En mode plus « routard », bien plus accessible au niveau tarif et qui permet de découvrir la population locale.

Approvisionnements

Nourriture

Dans tous les nombreux villages il y a de petites boutiques pour acheter les produits de base et dans les villes plus importantes, des magasins d'alimentation. De nombreux marchés typiques plus ou moins grands selon les endroits pour s'approvisionner en produits locaux. Les restaurants sont plus présents en zone touristiques. Les prix vont de très bon marché (3/4€) à plus cher 12€ et plus.

La nourriture est à base de riz avec différentes sauces et différentes spécialités (tiéboudienne, maffé, yassa, brochettes, coucous de mil etc...). Beaucoup de poissons à proximité du littoral et notamment en Casamance (capitaines, dorades, barracudas, carpe rouge), huîtres grillées etc...

Eau

À traiter ou en bouteille.

Réchaud

Gaz difficile, prévoir plutôt un multi combustible

Téléphonie mobile-Internet

Wi-fi possible dans certains hôtels et restaurant. Acheter une carte SIM sur place ( vendeurs de rue/boutique « orange » ou « tigo »)

Contacts

Relations

Facile et langue Française pratiquée

Tourisme

pression touristique, si oui où ?

Habillement

habillement si spécifique

Enfants

Pourquoi pas, mais la chaleur, les risques de palu, font plutôt réserver ce voyage a des grands enfants / ados.

Sécurité

Risque de paludisme et ne pas rouler la nuit.

Pour aller plus loin

sites internet intéressants: (cartes, météo, transports, voies vertes, hébergements, …)

  • blogs pertinents de vélo voyageurs …
  • livres, revues, articles …intéressants
  • initiatives locales intéressantes a rencontrer
  • ……

Articles apparus dans la revue CCI

  • Donnez le numéro / date de la revue et mettre un lien vers le/les numéro à télécharger si possible
  • ......

Itinéraires

Sénégal 2.png

Itinéraire d'environ 800 km à destination de la Casamance au départ de Dakar en passant par la Gambie avec un retour à Dakar par bateau (Ziguinchor-Dakar). Durée : 3 semaines

Arrivés à Dakar, un hébergement vous permettra de bien prendre vos repères : l'espace Thialy auberge du quartier « Patte d'oie » à Yoff . Auberge tenue par deux Français, Chantal et Denis. Endroit absolument nickel à un prix correct ( env 13 € par personne pour la 1/2pension).tél (221) 33 855 0260 mail : cauris@orange.sn (réservation très conseillée)

Pensez à prendre un billet pour le bateau pour le trajet retour ( Ziguinchor-Dakar) à la gare maritime de Dakar (société COSAMA, ferry Aline Sito Diata). Attention, faîtes cette démarche avant votre départ car la réservation par internet est impossible et le bateau est très vite complet. Demandez à un taxi, ils connaissent bien. Billet en poche vous pouvez partir pour l'aventure.

Le kilométrage du parcours ci-dessous est indiqué en cumulé.

Départ : Dakar direction « la petite côte », coin le plus touristique, balnéaire

Rufisque 28 km A voir le lac rose à 45 km de Dakar et de beaux petits coins assez tranquilles : villages de Popenguine, la Somone, Mbodienne.

Mbour 83 km (à voir port de pêche, marché)

Fatick 155 km ¨C Kaolac 195 km route en assez mauvais état. (Hébergement à la maison des œuvres bon marché)

Passi ¨C Sokone - Toubacouta 268 km (région du Siné Saloum). Toubacouta : village sympathique et environnement sauvage près d'un bolong (bras de mer). Nombreux campements.

Sénégal 3.jpg

Poste frontière d'Amdallai où le visa est à demander. Arriver le matin de préférence pour pouvoir passer le bac dans la journée à destination de Banjul 318 km.

Attention, ce parcours traversant la Gambie nécessite un visa à demander au poste frontière d'Amdallai (tarifs 20 000 F CFA, soit 30€). Ensuite prendre un bac qui vous fera traverser la fleuve Gambie jusqu'à BANJUL, la capitale (traversée : 400 F CFA (6€). On rejoint la Casamance par le poste frontière de Djiboro (Gambie) et de Séléti (Sénégal).

Sénégal 4.jpg

Banjul, la capitale de la Gambie est très étendue. La ville mérite de s'y balader. A voir le marché (Albert Market). Ancienne colonie Anglaise, on y parle Anglais mais le Français est pratiqué aussi. Vous aurez droit avec votre vélo à des « how are you ? » en pagaille.

Sérékouda-Séléti (ville frontière)- Kafountine (Casamance) 412 km

Traversée de Sérécounda pénible (pollution et circulation intense à la sortie de Banjul). Piste en latérite de Diouloulou à Kafountine. Gros port de pêche traditionnelle. Village étendu. Des plages magnifiques. Une ambiance particulière. Y séjourner quelques jours permet de bien s'imprégner du lieu.  A voir le marché couvert, le port, l'arrivée des pêcheurs, le fumoir à poissons et les environs.

Kafountine-Diouloulou-Bignona-Ziguenchor 530 km.

Au retour vers Diouloulou, vous pouvez faire une halte au village d'Abéné.

La partie de route Bignona-Ziguinchor est extraordinaire. La route passe au milieu des marais avec des mangroves. Passage à gué suivant marée. Végétation luxuriante. Ziguinchor : capitale de la Casamance. Ville à découvrir. Hébergements : auberge casafrique : bon marché.  Plus chère : le perroquet sur le bord du fleuve.

Endroits à ne pas rater en basse Casamance :

Sénégal 5.jpg

Oussouye 575 km (basse Casamance). Cette petite ville très agréable est située à 40 km de Ziguinchor, à 35 km de Cap Skiring (haut lieu touristique),et à 30 km d'Elinkine. Lieu central où il est possible de rester quelques jours et à partir de là de sillonner soit à vélo, soit en taxi brousse.

Je recommande chaudement « l'auberge du routard » tenue par le très sympathique Gouho Diata : magnifique cases à impluvium, nourriture excellente (221) 77 228 93 93.

Mlomp à 9 km d'Oussouye (musée des traditions diolas, les immenses fromagers : arbres typique de Casamance, la pointe St George à 9km ( sentier à faire à pied ou à vélo). Hébergement possible chez Ousmane Sonklo) . Le lieu est magique !

Elinkine 30 km d'Oussouye. Village de pêcheur le long d'un grand bolong. Hébergement : le campement villageois (tél : (221) 77 376 96 59 ou La casa star (221) 77 647 32 72. Embarquement possible pour l'île de Carabane. Cette île vaut le détour et mérite qu'on y reste au moins une nuit. Nombreux Hébergements. Un sympa :« Chez Héléna » (221) 77 569 02 84.

Cap Skiring 35 km d'Oussouye et Djembéring (+ 15 km)

Lieu touristique (c'est là qu'il y a le club méd) mais vaut quand même le détour. Belle plage, quelques rochers, des palmiers , des cocotiers, des bougainvilliers en veux-tu en voilà et un port de pêche. Hébergement : « chez Mballo ». Pas cher et bonne nourriture préparée par 3 générations de femmes.

Ne pas manquer sur la route de Djembering (piste à droite à 1km avant d'arriver à ce village), le magnifique village de Bouyouye fait de cases traditionnelles dans une forêt de grands fromagers. Le village se mérite : 2,5 km de piste sablonneuse (possible à vélo néanmoins).

Articles connexes

liens vers d'autres pages sur ce wiki liées à cet endroit


Pour encore plus d'information...

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez trouver les coordonnées des adhérents ayant parcouru le pays dans l'espace adhérents de CCI (ouvert aux seuls adhérents CCI - pour le devenir, c'est par ici ).

Si un article est apparu dans la revue CCI vous pouvez le télécharger [ici]. (Mettre le nom du pays suivi de revue dans le moteur de recherche.)