Laos

De WikiCycloPays
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vous pouvez modifier cette page en remplissant toutes les parties ou n'ajouter que quelques lignes, le plus important est de contribuer. D'autres passeront derrière vous pour étoffer. Le but est l'enrichissement du contenu. Si vous avez un doute, mettez vos idées dans la page « discussion » de l'article. Le contenu doit être orienté cyclo-voyageurs : ceux qui voyagent en autonomie !
Laos 1000px.png

Traverser le Laos du nord au sud vous permet de passer des montagnes à la plaine avec des paysages variés. Partout, l’accueil est chaleureux. L’histoire du pays et les marques laissées par la guerre ne laissent pas insensible. Les traces des différents conflits sont bien présentes tout au long du voyage. Le Laos est un pays où il est facile de voyager avec peu de chargement car de nombreuses possibilités d’accueil et de ravitaillement peu onéreux s’offrent à vous.

Ce que vous aimerez certainement

  • Paysages de montagne du nord
  • Cuisine
  • Passivité des chiens
  • Hébergements et restaurations fréquents
  • Beau temps
  • Gentillesse des habitants

Ce que vous pourriez ne pas aimer

  • Traverser des villages où le niveau de vie est bas
  • Voir de jeunes enfants travailler

Généralités

Distances/reliefs

Laos 1.jpg

Au départ de Houeisai (nord-ouest du pays), prendre le bateau (2 jours de voyage) pour Luang Prabang. Puis suivre la route 13 appelée « route des français » jusqu’à Vientiane (400 km environ), route de montagne (1000/1400 m d’altitude/ pente douce) pendant 300 km pour arriver à Vientiane sur terrain plat. Boucle des Karsts (400 km) légèrement vallonnée pendant 200 km. Plateau des bolavens, ça monte gentiment pendant 60 km (1300 m d’altitude). Région des 4000 îles au sud du pays … plat.

Météo/ Climat

En novembre, les moussons sont normalement terminées, températures autour de 30 °. Un peu plus frais en montagne, mais les températures restent agréables 20°/25°

Vents

Pas ou peu de vent

Y aller

Arrivée possible à vélo de Thaïlande et passage de frontière au niveau de Houeisai (Chiang Khong côté Thaïlandais). Passage rapide, pas de soucis au niveau des formalités. Possibilité d'arriver à vélo depuis le Cambodge et le Vietnam. Possibilité d’arriver en avion, aéroport à Luang Prabang ou Vientiane.

Langues

Dans les zones touristiques l’anglais est parlé. A défaut, à vous de faire passer le message en utilisant vos talents d’imitateur.

À vélo

Carte / Guide

Guide du routard, intéressant. Pour une carte détaillée avec localisation des hébergements, télécharger maps.me en application mobile.

Routes-Circulation

On roule à droite. Circulation et routes sécurisantes. Dans l’ensemble, les routes sont assez bien entretenues sur les grands axes. Il faut néanmoins rester vigilant car des « nids de poules » peuvent survenir à tout moment !

Vélo

Laos 2.jpg

Les habitants se déplacent sur de courtes distances dans les villages et aiment croiser les cyclo-voyageurs. Possibilité d’acheter un vélo dans le pays (grandes villes). Évidement le mieux est de venir avec son propre vélo.

Réparations

Laos 3.jpg

Magasins de vélos dans toutes les grandes villes. Ateliers de réparations en tout genre dans tous les villages et réparateurs qui se mettront en quatre pour vous dépanner.

Transports locaux

Les liaisons en bus entre les villes sont assez nombreuses et pas chères. Pas de problème pour transporter votre vélo sur ou dans le bus. Les temps de transport sont assez longs (arrêts fréquents, travaux, mauvais état de route)

Rouler au quotidien

Hébergements

Pas de camping mais le pays offre beaucoup de possibilités d’hébergements, chambres, hôtels. Dans l’ensemble, les chambres sont propres, avec ventilo, moustiquaire ou clim, eau froide. On n’est jamais pris ; arrêtez-vous dans une école, un temple, il y a de forte chance que l’on vous propose de poser vos matelas pour passer la nuit.

Approvisionnements

Laos 4.jpg

Nourriture

Superbes marchés dans toutes les villes ou petits villages où l’on trouve fruits, légumes, viande, poisson. Nombreux petits restaurants installés le long de la route. On peut se restaurer pour 5/6 euros par personne.

Eau

Vente de bouteilles d’eau dans tout le pays.

Laos 5.jpg

Réchaud

Pour réchaud à combustible, carburant un peu partout dans le pays.

Téléphonie mobile-Internet

Réseau wifi dans tout le pays et accès wifi gratuit au niveau des hébergements. Possibilité d’acheter une carte sim.

Contacts

Relations

Au nord les gens sont un peu plus réservés qu’au sud mais dans l’ensemble bon accueil (un sourire, un geste de la main…). Lorsque vous traversez un village les enfants vous accueillent par leur nombreux « sabaï di » (bonjour). Apprendre quelques mots de base de Laotien (ou Lao) est toujours apprécié et permet de rentrer en contact plus facilement.

Tourisme

Laos 6.jpg
Laos 7.jpg

Arrêtez-vous dans les petits villages pour admirer les temples.

Luang Prabang est une ville chargée d’histoire mais aussi chargée de touristes ; s’éloigner du centre est la meilleure solution pour rencontrer les gens et découvrir cette superbe petite ville avec ses temples et ses maisons coloniales.

Vang Vieng, ville qui a perdu son identité avec le tourisme de masse ! Sillonner autour de la ville pour découvrir de superbes rizières et paysages de falaises abruptes.

Vientiane, capitale où l’atmosphère est paisible
Le Wat Phou, site archéologique remarquable, témoignage de l’empire Khmer du Xe au XIVe siècle
Au sud, la boucle des Karsts de Khammouane et le plateau des bolavens sont touristiques mais les villages n’ont pas perdu leur identité et il est agréable d’y circuler
Au sud, les 4000 îles, site touristique mais de beaux paysages

Habillement

Partir avec peu de vêtements, le linge sèche vite ! On peut acheter des vêtements à moindre prix au Laos.

Enfants

Pays où l’on peut voyager avec des enfants. Attention aux moustiques pour toute la famille. Pensez à la moustiquaire. Hébergements propres en général. Alimentation où le riz est très présent (il faut aimer !) ; les légumes et la viande sont cuits au wok donc pas de problème.

Sécurité

Pas de sentiment d’insécurité.

Pour aller plus loin

Articles apparus dans la revue CCI

Rouge = parcours vélo ; Bleu = bus ; Noir = bateau

Itinéraires

Circuit détaillée du nord

Du 1 er janvier 2018 au 8 février 2018

Du 1er au 3 janvier : visite de Ventiane

Etape 1 : 4 janvier KEUN 65 km. Assez plat. Manee Guesthouse.

Etape 2 : 5 janvier HINHEUP 70 km Dénivelé 600 m Dokkhoun Guesthouse. (la Guest House de Hinhit à 9 km n’existe plus)

Etape 3 : 6 janvier VANG VIENG 65 km Dénivelé 500 m. Sivilay Guesthouse. Elle se trouve de l’autre côté de la rivière, possibilité d’emprunter un pont piéton. La GH se trouve dans un parc, endroit calme.

Etape 4 : 9 janvier KEO KOUANG/NAMXA NOY 80 km Dénivelé 1150 m Guesthouse des Hot Springs. Propreté moyenne. Par contre possibilité de se baigner dans les bains d’eaux chaudes. Epicerie et restaurant sur place

Etape 5 : 10 janvier PHOUKHOUN 50 km + 32 km Dénivelé 1700 m. Nous pensions trouver une GH à 16 km de Phoukhoun. Elle n’existe plus donc retour sur Phoukhoun….et sous la pluie.

11 janvier, pluie: Phoukhoun – Luang Prabang par le bus (à cause de la météo très maussade)

15 janvier – 18 janvier : Luang Prabang – Nang Khiao en bus. Balade à pied dans les environs. Puis bateau jusqu’à Muang Noy. Nombreuses possibilités de guesthouses.

Etape 6 : 18 janvier Nam Thouam (en fait à environ 3,5 km au sud de cette ville) 46 km peu de dénivelé. Guest House Pali Thor. GH très récente et très propre mais un peu isolée. Premier restaurant à 800 m. Itinéraire avec de beaux paysages (rizières et villages)

Etape 7 :  19 janvier LUANG PRABANG 97 km Dénivelé : 500 m. Nombreuses possibilités de guesthouses.

Etape 8 : 20 janvier XIANG NGEUN 26 km Dans l’ensemble plat. En fait une étape de transition pour réduire l’étape suivante. Guesthouse Khamkhan, située à droite à la sortie du village. Très belle vue depuis les terrasses. Resto en face.

Etape 9 : 21 janvier KHIEWKHACEM 52 km Dénivelé 1770 m. Guesthouse : Chinese Hôtel. Le seul hébergement correct dans le village. L’hôtel fait également restaurant.

Etape 10 : 22 janvier PHOUNKOUN 52 km Dénivelé 1130 m. Guesthouse : Ampaivant située à gauche à la sortie du village sur la route de Phonesavanh.

Etape 11 : 23 janvier NONG TANG 89 km Dénivelé 1440 m. Bel itinéraire avec très peu de circulation. Les montées sont très régulières. Guesthouse : Khamsay, la dernière à la sortie à droite.

Etape 12 : 24 janvier PHONSAVANH 52 km Dénivelé 390 m. Belle route avec très peu de circulation Guesthouse : Namchai, bien située au centre de la ville et en retrait de la rue principale. Bon réseau Wifi.

Du 25 au 26 janvier PHONSAVANH Visite de la plaine des Jarres à environ 13 km et d’un centre d’élevage de ver à soie et fabrication d’articles à base de soie. Il s’agit en fait d’un centre de formation permettant de mettre en place une activité autour de la soie dans les villages environnants.

Visite de l’OXO, une association qui a pour objectif d’aider les victimes (et leur famille) de bombes encore actives utilisées pendant la guerre du Vietnam

Etape 13 : 27 janvier THAT VIENG 88 km Dénivelé 400 m. Itinéraire plutôt descendant (1200 m de descente) Guesthouse : Khouanxaysana.

Etape 14 : 28 janvier THASI 55 km Dénivelé 315 m. Guesthouse : Phonsavanh, la seule correcte dans le village.

Etape 15 : 29 janvier BAN CHOMTHONG 71 km Dénivelé 1200 m. Pentes parfois sévères (12%) Guesthouse : PhoneChalun.

Etape 16 : 30 janvier VIENG THONG 32 km Dénivelé 450 m. Hôtel Chalern Houng Heaung.

Etape 17 : 31 janvier LAK SAO 82 km Dénivelé 760 m. Hotel Souriya. Ville pas très attractive.

Etape 18 : 1er février THALANG 51 km Dénivelé 390 m. Bel itinéraire facile et traversée de la réserve d’eau de NAM THEUM 2. Guesthouse : Phusy

Etape 19 : 2 février THAKEK 103 km Dénivelé 205 m. Guesthouse : Khammouane Inter. Les 30 km derniers kilomètres sont encombrés par des semi-remorques conteneurs qui transitent par le Laos entre le Vietnam et la Thaïlande

Etape 20 : 3 février VIENG KHAM 104 km sans dénivelé. Les semi-remorques traversent le Mékong à 20 km au nord de Thakek. Donc circulation globalement raisonnable. Guesthouse : Kamphone Keok Hamphan sur la route de Lak Sao sur la droite

Etape 21 : 4 février PAKXSAN 90 km sans dénivelé. Un peu plus de circulation. Guesthouse : BK Guesthouse. Une très bonne adresse. La propriétaire parle très bien anglais et ses parents parlent le français.

Bus jusqu'à Vientiane. Visite conseillée : Mine de sel à Khohsaat à environ 25 km de Vientiane sur la route de Pakxsan. Nous y sommes allés à vélo.

Il serait possible de compléter le circuit entre Nong Khiao et Phonsavanh en prenant la route 1C (Viang Kham, Pak Xeng, Muang Kham) et de poursuivre sur Paksan par l’itinéraire ci-dessus). Vérifier toutefois la présence de Guesthouses sur le trajet.

Au total environ 1500 km, 13000 mètres de dénivelé et 21 jours de vélo.

Nous avons utilisé une carte au 1/600 000 Reise Know-How pour définir notre itinéraire mais ensuite l’application Mapsme sur notre téléphone s’est avérée très pratique. Elle est gratuite et facile à utiliser.

Nous avons constaté une erreur sur notre carte. Une route entre Phonsavanh et Lak Sao est indiquée en rouge (route principale) alors que ce n’est pas le cas. En fait la route principale utilisée par les bus passe par l’itinéraire que nous avons suivi entre ces deux villes (voir ci-dessus).

Quelques commentaires sur cet itinéraire

  • Route globalement en bon état. On se retrouve assez rapidement sur des pistes lorsqu’on quitte les routes principales
  • Nombreux chiens mais nous n’avons eu de problèmes avec eux
  • Maps.me s’avère très pratique. Nous avons donné un avis sur chacune des guesthouses que nous avons utilisées
  • Nombreuses possibilités de ravitaillement en route : épiceries et restaurants. On trouve de l’eau en bouteille sans problème. Inutile de prendre des pastilles pour purifier l’eau
  • Les Laotiens sont très réservés. Nous n’avons jamais été importunés ni par les enfants ni par les adultes. On se sent en sécurité. Difficile de communiquer avec les gérants de guesthouses car très peu parlent l’anglais.
  • Les conducteurs de véhicules sont dans l’ensemble corrects avec les vélos. Il faut toutefois se méfier des bus.
  • Il est possible de prolonger son visa au-delà des 30 jours dès le début du séjour. Nous l’avons fait à Vientiane au bureau d’immigration (Immigration Department). On nous a dit qu’il était aussi possible de le faire dans les grandes villes y compris Phonsavanh.

Articles connexes

liens vers d'autres pages sur ce wiki liées à cet endroit


Pour encore plus d'information...

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous pouvez trouver les coordonnées des adhérents ayant parcouru le pays dans l'espace adhérents de CCI (ouvert aux seuls adhérents CCI - pour le devenir, c'est par ici ).

Si un article est apparu dans la revue CCI vous pouvez le télécharger [ici]. (Mettre le nom du pays suivi de revue dans le moteur de recherche.)